Retour en haut
Une offre de formation complète en Ressources Humaines Responsables

Un portrait statistique des femmes et des hommes en Europe

L’Insee a mis en ligne le 20 octobre 2017, un outil interactif et ludique pour tout connaître sur les femmes et les hommes en Europe*. A travers de courts textes explicatifs, des infographies et des graphiques interactifs, c’est toute la vie quotidienne des femmes et des hommes qui est analysée. Un outil très intéressant pour comprendre les différences femmes/hommes en France, mais aussi entre pays Européens. Un portrait statistique très complet, basé sur les données de l’agence européenne Eurostat.

* La vie des femmes et des hommes en Europe, un portrait statistique – Edition 2017, Insee, Eurostat.

 

portrait staitistique femmes hommes en Europe

L’édition 2017 de ce portrait statistique propose également un quiz pour découvrir les différentes thématiques abordées.

 

Des femmes plus diplômées mais pénalisées en emploi

En Europe, il n’y a pas de différence femmes/hommes en termes de diplômes de niveaux primaires et secondaires. Mais pour l’enseignement supérieur, les femmes sont plus souvent diplômées (33 %)* que les hommes (29 %), on constate le même écart en France (36,9 % des femmes et 32,2 % des hommes).

Partout en Europe, les femmes sont en moyenne un peu plus touchées par le chômage (8,7 % pour les femmes et 8,4 % pour les hommes). Mais la plus forte différence réside dans le fait que celles-ci sont moins en emploi lorsqu’elles ont des enfants. Par exemple, en France, le taux d’emploi des personnes qui n’ont pas d’enfant est de 62,3 % pour les femmes, et 65 % pour les hommes. Mais plus il y a d’enfants dans le couple, moins les femmes sont en emploi et plus les hommes le sont : avec trois enfants et plus, le taux d’emploi n’est que de 56 % pour les femmes alors qu’il atteint 80,9 % pour les hommes.

En Europe, presque une femme sur trois travaille à temps partiel (31,9 %) contre seulement moins d’un homme sur dix (8,8 %), (respectivement en France 29,8 % et 7,5 %).

Un plafond de verre bien visible statistiquement

Seulement un tiers (33%) des cadres supérieurs et dirigeants sont des femmes en Europe (la France est exactement dans la moyenne).

Dans tous les pays de l’UE, les hommes sont majoritairement représentés parmi les cadres. Le taux le plus élevé de cadres femmes est en Lettonie (47 %) et le plus faible en Grèce (25 %).

En matière de rémunération, les femmes gagnent en moyenne 16 % de moins que les hommes en moyenne horaire, tous métiers et secteurs privés confondus, (lire notre précédent article à ce sujet). Cet écart augmente pour les postes les plus qualifiés.

* L’ensemble des données ci-dessus ont pour source Eurostat, année de référence : 2016

 Le Groupe JLO est engagé pour l’égalité professionnelle

Depuis sa création, le Groupe JLO se veut d’être exemplaire en matière d’égalité professionnelle femmes/hommes. Le Groupe JLO compte en 2016, 66% de femmes et dispose d’un Comité de Direction paritaire (rapport RSE 2016).

Détenteur du label Egalité professionnelle délivré par l’AFNOR, le Groupe a mis en interne des mesures pour favoriser l’équilibre vie privée – vie professionnelle et le droit à la déconnexion,  autant d’innovations sociales pour lesquelles le Groupe JLO peut accompagner les employeurs dans leur mise en œuvre.

Prendre contact avec le Groupe JLO

Publié le 9 novembre 2017 - Actualités,Egalité professionnelle