Retour en haut
Une offre de formation complète en Ressources Humaines Responsables

Quand la liberté dans les horaires de travail booste la productivité des salarié.e.s

En France, les questions et débats autour du temps de travail ne cessent d’alimenter la vie politique. Au-delà de la durée effective du travail, une récente étude*, réalisée par Opinion Way pour Horoquartz, s’est intéressée au rapport des salarié.e.s au temps de travail. Retour sur les principales conclusions.

Selon l’étude, pour près d’un salarié sur deux, le respect des horaires de travail est indispensable au sein d’une organisation.

Une perception du temps de travail variable selon certains facteurs

Bien que 51% des personnes interrogées estiment effectuer le nombre d’heures indiquées dans leur contrat de travail, il n’en demeure pas moins que 43% disent en réaliser davantage. Un chiffre qui varie selon plusieurs facteurs : le secteur d’activité, la taille de l’entreprise et le statut du collaborateur.

Ainsi, les salarié.e.s du secteur de la banque / assurance seraient davantage concerné.e.s par des dépassements d’horaires ; fait moins fréquent dans les secteurs du transport et de l’industrie.

59% des salarié.e.s interrogé.e.s ayant un statut cadre déclarent faire plus d’heures que ce qui est prévu dans leur contrat de travail, contre 34% des salarié.e.s ayant un statut employé / ouvrier.

Enfin, plus la structure est petite, et plus les collaborateur.trice.s ont le sentiment de réaliser plus d’heures que mentionné dans leur contrat.

Quand liberté des horaires de travail rime avec efficacité

Selon les salarié.e.s interrogé.e.s, une liberté dans les horaires de travail est synonyme :

  • D’une meilleure productivité (75%)
  • D’une meilleure implication dans le travail (71%)
  • D’un renforcement de la fonction managériale (67%)

Près d’un.e salarié.e sur deux estime avoir une certaine souplesse dans l’organisation de ses horaires de travail, notamment concernant ses heures d’arrivée et de départ.

En revanche, plus de huit managers sur dix estiment que cette liberté concernant les horaires de travail peut engendrer des retards de manière répétée.

Conciliation vie privée / vie professionnelle : le bon équilibre

Huit personnes interrogées sur dix parviennent à trouver un équilibre entre leurs différents temps de vie. On note tout de même qu’un.e salarié.e sur cinq n’y parvient pas, ce sentiment est particulièrement présent dans le secteur du commerce.

 La gestion des temps est perçue comme un élément du climat social de l’entreprise pour près de neuf personnes sur dix.

*Etude « Le rapport des salariés au temps de travail », réalisée par Opinion Way pour Horoquartz, et menée du 27 au 31 mars 2017 auprès de 1036 salarié.e.s du secteur public et privé.

 Le Groupe JLO : précurseur sur la mise en place du droit à la déconnexion

Engagé dans des actions de développement de la Qualité de Vie au Travail, le Groupe JLO a mis en place, dès 2015, des mesures de conciliation vie privée / vie professionnelle.

Ainsi, depuis cette date, les serveurs de messagerie professionnelle sont coupés les soirs et les week-ends. De 20h à 7h, les collaborateur.trice.s du Groupe ne peuvent plus recevoir ou envoyer des e-mails. Une mesure forte, mise en place bien avant l’obligation du 1er janvier 2017 établie par la loi travail et relative au droit à la déconnexion.

En savoir plus sur cette démarche