Retour en haut
Une offre de formation complète en Ressources Humaines Responsables

De l’importance des questions de Santé au Travail dans la Gestion des Ressources Humaines

Dans le cadre de la Gestion des Ressources Humaines, les questions de Santé au Travail et leurs impacts sur le plan juridique, humain et financier doivent être un sujet majeur pour les entreprises soucieuses de leur performance globale et de la Qualité de Vie au Travail.

problematiques-sat

Les impacts juridiques

Sur le plan juridique, cette obligation de sécurité qui incombe à l’employeur est basée sur différentes sources :

  • L’article 23 de la déclaration universelle des droits de l’Homme qui précise que : « Toute personne a droit à des conditions équitables et satisfaisantes de travail. »
  • La directive européenne 89/391 visant à promouvoir l’amélioration de la sécurité et de la santé au travail, transposée en droit interne
  • Les articles L4121-1 et suivants du code du travail

« L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.

Ces mesures comprennent :

  • des actions de prévention des risques professionnels
  • des actions d’information et de formation
  • la mise en place d’une organisation et de moyens adaptés.

L’employeur veille à l’adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l’amélioration des situations existantes. »

Le non-respect des dispositions du code du travail peut générer des sanctions civiles et/ou pénales.

Les impacts sur le plan humain

Les questions de sécurité et de santé au travail sont aussi des axes forts d’action et de structuration d’une politique de Responsabilité Sociale des Entreprises.
En effet, l’emploi et le travail ne doivent pas conduire à dégrader l’état de santé physique et mentale des collaborateur(trice)s.
Travailler dans de bonnes conditions est facteur d’épanouissement et de réalisation pour les individus et les collectifs de travail.

Les impacts économiques

Enfin sur le plan économique, l’inaction en matière de prévention des risques physiques et des risques psychosociaux à un coût non négligeable :

  • impact sur les individus et les collectifs de travail générant une perte d’efficience et de performance
  • absentéisme
  • le coût des Arrêts de Travail (AT) et des Maladies Professionnelles (MP)

Fort de ses éléments, toute politique de Ressources Humaines Responsables doit soutenir un plan d’action structuré en matière de prévention des risques professionnels portant tant sur la prévention des risques physiques que la prévention des risques psychosociaux.

Les principes généraux de prévention des risques professionnels

Le plan d’action doit se baser sur les principes généraux de prévention suivants :

  • éviter les risques
  • évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités
  • combattre les risques à la source
  • adapter le travail à l’homme (en particulier s’agissant de la conception des poste de travail, le choix des équipements et des méthodes de travail et de production) afin de limiter le travail monotone et le travail cadencé
  • tenir compte de l’état d’évolution de la technique
  • remplacer ce qui est dangereux par ce qui n’est pas dangereux ou par ce qui est moins dangereux
  • planifier la prévention en y intégrant notamment la technique, l’organisation et les conditions de travail, les relations sociales, les risques liés au harcèlement moral et au harcèlement sexuel
  • prendre des mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les mesures de protection individuelle
  • donner les instructions appropriées aux travailleurs

Les trois niveaux de prévention des risques professionnels

Les actions menées par les entreprises et les parties prenantes (médecine du travail, services RH et H.S.E., services de santé au travail, partenaires sociaux) portent sur 3 niveaux que sont : la prévention primaire, la prévention secondaire et la prévention tertiaire :

 

prevention-tertiaire

L’expertise de JLO Conseil sur les questions de prévention des risques

Nos équipes intervenantes en Santé au Travail sont convaincues de la nécessité d’agir sur les 3 niveaux de prévention de façon concomitante pour supprimer le risque lorsque cela est possible, le réduire lorsqu’il n’est pas possible de le supprimer et le prendre en charge lorsqu’il est existant.

Avec notre équipe pluridisciplinaire, nous intervenons dans une démarche co-construite avec l’entreprise, associant les partenaires sociaux (et notamment les C.H.S.C.T.) et les médecins du travail pour les aider dans la structuration et la mise en œuvre de leur politique Santé au Travail.

Nous intervenons de façon globale en prévention des risques professionnels et de façon plus spécifique en prévention des risques physiques et en prévention des risques psychosociaux.

Découvrir le pôle Santé au Travail de JLO Conseil

Publié le 12 février 2016 - Santé et Bien-être au travail