Retour en haut
Une offre de formation complète en Ressources Humaines Responsables

L’enjeu de la formation dans l’emploi des travailleurs handicapés dans le secteur privé de la santé

Dans le cadre de la SEPH, l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications de la branche de l’hospitalisation privée sanitaire et médico-sociale a organisé ce 15 novembre au Palais du Luxembourg, un colloque sur le thème de l’emploi des travailleurs handicapés dans le secteur de la santé. Une journée pour échanger sur les principaux constats et enjeux en matière d’intégration des personnes handicapées, partager les expériences et les pratiques innovantes en matière de maintien dans l’emploi et de formation.

Palais du Luxembourg, 15 novembre 2017 : Albine GASQUET, Directrice générale du Groupe JLO, intervenait dans le cadre de la table ronde sur les thèmes de la formation, de l’accès à l’emploi et du maintien dans l’emploi des personnels en situation de handicap.

L’observatoire, un outil pour analyser les enjeux de la qualification du secteur de l’hospitalisation privée.

Le secteur de l’hospitalisation privée compte plus de 240 000 salariés employés dans plus de 3 300 établissements, ce qui représente le quart de l’offre de soin hospitalier et le cinquième des places en EHPAD en France. L’Observatoire de l’hospitalisation privée a pour vocation d’identifier les évolutions en matière d’emploi et de qualification dans le secteur, un précieux outil pour définir les orientations en matière de formation. Au-delà des études sectorielles publiées régulièrement, cet observatoire organise des manifestations pour communiquer auprès des acteurs du secteur.

Cette année, l’intégration des personnes handicapées était à l’honneur. Une manifestation marquée par de nombreuses interventions, notamment celles de Jean-Pierre CHANIAT vice-président de l’observatoire, de Hugues DEFOY, Directeur du Pôle Métier de l’Agefiph, ou encore de Patrice THUAUD, Directeur du Pôle métiers de la santé Centre de Rééducation et d’Insertion Professionnelle (CRIP) UGECAM Occitanie.

Quelle situation en matière de handicap au sein des secteurs médico-social et sanitaire ?

Le secteur médico-social a un taux d’emploi de travailleurs handicapés de 4,54% (données 2015). Un taux en augmentation, supérieur à la moyenne nationale (3,4% données 2015, source DARES), mais en deçà des 6% de l’obligation légale. Les personnes handicapées du secteur sont avant tout des personnels soignants (37 %), des ASH (29 %), des techniciens (10 %) : des métiers exigeants à la fois des qualifications et une activité avec des contraintes physiques (répétitivité des gestes, port de charges). Ainsi, dans la filière soignante, les personnes handicapées sont sous-représentées : un tiers des personnes handicapées travaillent dans la filière soignante, alors que cette filière représente la moitié des emplois.  Enfin, une personne en situation de handicap sur dix est employée sur un poste administratif (soit exactement la part de la filière administrative pour l’ensemble du secteur).

La sous-représentation des personnes handicapées sur les postes de soignants est également une réalité dans le secteur sanitaire : 40 % en filière soignante contre 79 % dans l’ensemble du secteur.

Les enjeux de la qualification des personnes handicapées

La qualification est l’une des clés pour l’intégration et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées. Albine GASQUET a d’ailleurs présenté les facteurs clés de réussite lors de son intervention.

Dans les secteurs médico-social et sanitaire, les trois quarts des salariés ont bénéficié en 2015 d’une action de formation (donnée de l’observatoire), mais ce taux n’est que de 12,28 % pour les personnes handicapées (6,4 % l’année précédente).

En matière de qualification, les établissements ont également recours aux contrats en alternance : 25 % des établissements du secteur médico-social a employé un salarié en contrat de professionnalisation et 29 % en contrat d’apprentissage, et respectivement 41 % et 48% pour le secteur sanitaire.

Le secteur offre ainsi des opportunités de reconversion pour des personnes en situation de handicap, notamment grâce à des initiatives comme le Centre de Rééducation et d’Insertion Professionnelle (CRIP). Cet établissement, proche de Montpellier, accompagne les travailleurs handicapés dans le cadre de reconversion professionnelle par exemple sur des formations pré-qualifiantes ou qualifiantes en soins Infirmiers ou d’aide-Soignant.

JLO Emploi : maintien dans l’emploi et prévention de la désinsertion professionnelle

JLO Emploi conseille les employeurs dans leurs projets de maintien dans l’emploi et de prévention de la désinsertion professionnelle, et accompagne les salarié.e.s à la construction d’un nouveau projet professionnel : bilan professionnel adapté, bilan de compétences, aménagement du poste de travail ou accompagnement spécifique.

En savoir plus sur JLO Emploi

Publié le 17 novembre 2017 - Non classé