Retour en haut
Une offre de formation complète en Ressources Humaines Responsables

Les secteurs de la banque, de la finance et de l’assurance seraient-il plus favorables à l’égalité professionnelle ?

Le secteur bancaire serait-il plus favorable à la mixité et l’égalité professionnelle que les autres secteurs d’activités ? Oui, selon l’étude sur la confiance des femmes et des hommes du secteur de la banque, de la finance et de l’assurance en France. Publiée le 16 mai dernier, l’étude* a été menée début 2017 par Financi’Elles, en partenariat avec l’Institut CSA. Elle montre également des points de progrès en la matière.

Selon l’étude, près d’une femme sur deux a toujours le sentiment d’être traitée différemment d’un homme.

Financi’Elles est une fédération de réseaux de promotion de la mixité intra-entreprises du secteur financier. Sa mission : « contribuer à améliorer et surtout accélérer l’accès des femmes au sommet des organisations du secteur de la finance ».

Un secteur favorable à l’égalité : une perception partagée par les femmes et les hommes

Les chiffres sont sans appel : 85% des femmes et 92% des hommes interrogés estiment que le secteur de la banque/finance/assurance est favorable au développement de la carrière des femmes cadres, par rapport à un autre secteur.
De plus, ce secteur offre un équilibre vie professionnelle – vie personnelle satisfaisant pour plus de 7 femmes sur 10, notamment grâce à la culture d’entreprise, aux aménagements ou encore à l’organisation du travail (flexibilité des horaires ou télétravail).

Près de deux tiers des femmes se disent satisfaites concernant l’égalité professionnelles au sein des ressources humaines. Cependant, cette satisfaction reste à un niveau plus faible que celui des hommes.

Politiques d’égalité professionnelle : des progrès à faire en matière de transparence

Bien que le secteur soit favorable à l’égalité femmes / hommes, les collborateur(rice)s demandent davantage de transparence vis-à-vis des politiques mises en œuvre pour la promotion de l’égalité professionnelle et sur la répartition femmes / hommes.

Egalement, plus de la majorité des hommes et des femmes souhaiteraient avoir plus d’information concernant l’égalité professionnelle en termes de salaire et de promotion.

Si l’on s’intéresse aux leviers d’action en faveur de l’égalité, les avis divergent :

  • Les femmes citent à 49% l’évaluation de la ligne managériale,
  • Tandis que les hommes citent en premier la création de réseaux favorisant la mixité à 44%

Les hommes de plus en plus concernés par les stéréotypes

Les stéréotypes de genre ne semblent pas être réservés aux femmes, tel est le constat que met en lumière l’étude. En effet, 56% des hommes disent avoir été confrontés à des idées reçues liées au genre au sein de leur entreprise (vs 82% pour les femmes).

Concernant le congé paternité, les hommes doivent faire face à un regard plutôt négatif :

  • un tiers d’entre eux estiment que leur congé paternité a été perçu négativement au sein de leur entreprise ;
  • et plus d’un homme sur quatre estime que ce congéa eu un impact négatif sur leur carrière.

L’âge et le plafond de verre : des difficultés professionnelles communes entre les femmes et les hommes

Comme les femmes (87%), les hommes (81%) se sentent freinés par le « plafond de verre » dans leur évolution professionnelle.

De plus, pour plus de 8 femmes / hommes sur 10, le manque de perspectives professionnelles dues à l’âge est une difficulté au sein de leur entreprise.

L’égalité professionnelle : un élément de la Qualité de Vie au Travail

Entrant dans le champ de la négociation annuelle obligatoire, l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est un élément clé des politiques internes des entreprises.

Au-delà de l’obligation légale, l’égalité entre les femmes et les hommes revêt des enjeux sociaux et économiques.

Promouvoir l’égalité professionnelle, c’est œuvrer en faveur de la Diversité en entreprise.

Le cabinet JLO Conseil accompagne, depuis 2005, les structures privées et publiques dans la mise en place de leur politique d’égalité professionnelle, la sensibilisation et la formation des équipes, ou encore la mise en place de procédures de recrutement non-discriminatoires (formation obligatoire depuis janvier 2017).

Découvrez l’ensemble de nos formations sur la Diversité en entreprise.

*Observatoire de la confiance des cadres au sein du secteur banque, finance et assurance, mené auprès de plus de 24 000 cadres du secteur (dont 40% d’hommes) entre janvier et février 2017.