Retour en haut
Une offre de formation complète en Ressources Humaines Responsables

Prévention du harcèlement moral au travail : un nouveau regard

Deuxième rencontre nationale « Bien-être et Santé au Travail »

Deuxième rencontre nationale « Bien-être et Santé au Travail »

Christophe REY, référent RPS et QVT, Psychologue du travail, présentait au salon BEST* le 19 janvier dernier, une conférence apportant une nouvelle vision sur le harcèlement moral.

Inflation de plaintes d’une part, difficulté des juges à qualifier les faits et à évaluer les environnements d’autre part : le harcèlement moral est un sujet souvent complexe. Pourtant, les risques pour la personne, ainsi que pour la réputation et la performance normale de l’entreprise, sont importants. Dès lors, les questions-clé qui s’imposent sont :

  • Comment détecter les environnements et les « ferments » du risque ?
  • Comment agir lorsque naissent tensions et conflits relationnels ?

La loi définit le Harcèlement moral comme des : « Agissements répétés qui ont pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptibles de porter atteinte aux droits du salarié, à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel »

Mais il s’agit également de replacer le harcèlement moral dans le contexte de la santé et de la sécurité au travail, de l’organisation du travail, … afin de rendre le débat plus proche de la complexité des situations et la prise en compte des facteurs réellement en jeu. Au cours de la conférence, Christophe Rey prend divers exemples de situations où il est intervenu, pour replacer ces idées dans les faits.

Christophe REY propose ainsi une méthode pour détecter et agir dans un contexte subjectif :

1-Repérer 3 éléments déterminants:

  • Origine des faits
  • Comportement des acteurs
  • Contexte: est-ce le fait d’un supérieur hiérarchique / collègue, de méthodes managériales, d’une équipe, … ?

2- Faire reconnaitre l’agissement

3-Prendre des mesures de prévention :

Les mesures réglementaires, les mesures d’information, les mesures organisationnelles, la gestion des plaintes de harcèlement moral, la collaboration avec le Médecin du Travail, avec le CHSCT.

Christophe Rey invite donc à s’orienter vers la prévention du harcèlement moral dans les modes d’organisation des entreprises et dans leur façon de communiquer.

Les équipes de consultants-psychologues du travail de JLO CONSEIL sont à la disposition des entreprises et organisations qui souhaitent des conseils de prévention ou des interventions au sujet de faits de harcèlement moral

 

* Salon BEST (Bien Etre et Santé au Travail) : rendez-vous des professionnels de la qualité de vie au travail, la santé au travail et la prévention des Risques Psycho-sociaux.

Publié le 26 février 2016 - Conférences