Retour en haut
Une offre de formation complète en Ressources Humaines Responsables

Prendre en compte la religion en entreprise : non aux idées reçues !

diversité capturéFella IMALHAYENE, responsable Diversité chez JLO CONSEIL, s’exprime dans Focus RH sur le fait religieux en entreprise en s’inscrivant en faux sur les idées reçues les plus courantes, afin que les positions des différents acteurs concernés se clarifient dans le respect de la loi, de la liberté religieuse et de l’activité professionnelle.

 

« Clarifier le débat pour concilier fait religieux et vie de l’entreprise », c’est l’option retenue par notre spécialiste de la diversité, précédemment Secrétaire Générale de la Charte de la diversité.

La manifestation de conviction religieuse

Une fois le principe législatif de « liberté religieuse » au sein des entreprises privées* rappelée, Fella IMALHAYENE énonce que la manifestation de la conviction religieuse peut s’exprimer à condition de ne pas entraver le bon fonctionnement de l’entreprise, ni le déroulement de sa mission, ni des principes d’hygiène et de sécurité.

« le principe de laïcité ne s’applique pas à l’entreprise. (…) la liberté religieuse est une liberté fondamentale qui inclut la liberté d’exprimer ses convictions religieuses (…°) le Code du travail stipule que « nul ne peut apporter aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collectives de restrictions qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir ».

Le rôle des managers dans une politique globale de l’entreprise

L’entreprise doit répondre aux demandes concernant l’expression du fait religieux, sans toutefois en faire un questionnement automatique, ni discriminatoire. Pour cela, elle doit connaître ses droits, ses devoirs et les possibilités de gestion des demandes.

« L’entreprise ne peut établir un cadre général pour traiter le fait religieux, pour restreindre une liberté fondamentale seule une réponse au cas par cas peut être construite. »

Les managers de proximité doivent donc être formés, mais c’est toute l’entreprise qui doit se saisir du sujet, afin de définir une véritable politique du fait religieux, prenant en compte tous les aspects.

Fella IMALHAYENE indique qu’à l’international la connaissance des religions peut même faciliter les échanges commerciaux, grâce à une meilleure prise en compte interculturelle.

Elle conclut :

FellaImalhayene-100x100« La religion touche l’entreprise, mais au même titre que tout ce qui constitue la singularité de chaque collaborateur. Celle-ci doit donc la prendre en compte et la gérer comme lorsqu’elle travaille sur les questions d’égalité homme/femme, de prise en compte du handicap, de la gestion des âges … Mais avec des spécificités qu’il faut connaître. »

 

JLO CONSEIL accompagne les entreprises dans la gestion du fait religieux afin qu’elle devienne un levier de performance : http://www.jlo-conseil.com/expertises/diversite/fait-religieux-en-entreprise

 

Lire l’article complet

*Au sein des 3 fonctions publiques françaises, en revanche, la laïcité et la stricte neutralité sont les principes énoncés par la loi de séparation de l’Église et de l’État de 1905.

Publié le 9 février 2016 - Diversité,presse