Retour en haut
Une offre de formation complète en Ressources Humaines Responsables

Les cadres seniors « oubliés de la formation » selon l’Apec

Dans son étude* parue en mars 2017, intitulée « Les cadres seniors : recrutement et intégration en entreprise », l’Apec observe que les cadres seniors sont souvent oubliés des parcours d’intégration et des formations. Un constat qui s’expliquerait, entre autres, du fait de leur profil d’expert et de l’absence de politique de gestion des âges dans les entreprises.

« Les processus d’intégration mis en place par les employeurs varient parfois en fonction du profil des collaborateurs, mais l’âge n’apparaît pas comme un facteur différenciant » souligne l’Apec.

Les recruteurs exigeants avec les cadres seniors, notamment en termes d’adaptabilité

Parce que considérés comme expérimentés, les attentes des recruteurs sont plus élevées lorsqu’il s’agit des cadres seniors. L’entreprise attend de ces derniers qu’ils soient opérationnels plus rapidement. L’étude met en avant deux explications face à cette exigence :

  • Les cadres seniors changent plus rarement de secteur d’activité que les autres profils. De ce fait, ils sont considérés comme « expert ».
  • En termes de connaissances et de compétences, leur nouveau poste est souvent très proche de leur dernier emploi.

Ainsi, la période d’intégration de ces cadres est relativement courte et ceux-ci sont rarement concernés par des formations plus « techniques » liées au poste.

 « D’une manière générale, les employeurs ne prévoient pas de parcours d’intégration spécifique aux séniors, mais une adaptation liée au poste occupé par le nouveau collaborateur » note l’Apec.

Une politique de gestion des âges rarement mise en place

Depuis 2010, les employeurs sont dans l’obligation de conclure un accord ou de mettre en place un plan d’actions seniors, notamment au travers du contrat de génération.
Dans son étude, l’Apec révèle que ces obligations sont largement méconnues des employeurs de son échantillon. Recruter un cadre senior relève d’un choix stratégique (collaborateur opérationnel rapidement) plutôt que d’un choix lié à une politique de gestion des âges.
 L’Apec met en avant plusieurs éléments qui faciliteraient l’intégration des cadres seniors en entreprise :

  • Un échange clair sur le contenu du poste, les attentes et les possibles obstacles
  • La mise en place d’un binôme au début de la prise de poste : le manager, le prédécesseur ou un autre collaborateur par exemple.
  • La formation

RH et gestion des âges : les formations de JLO Conseil

Le cabinet JLO Conseil conseille ses clients sur la gestion de la diversité au sein de leur structure :

  • Accompagnement à la mise en place d’un accord en faveur de l’emploi des seniors
  • Formations liées à la gestion des âges
  • Promouvoir la diversité / gestion des âges
  • Formation recruter sans discriminer (formation obligatoire depuis le 1er janvier 2017)

 

Avec l’appui du Groupe JLO auquel il appartient, JLO Conseil s’engage en faveur de la diversité : le cabinet et le Groupe sont détenteurs du Label Diversité, délivré par l’AFNOR.

 

*L’étude de l’Apec « Les cadres seniors : recrutement et intégration en entreprise » a été réalisée auprès de recruteurs ayant récemment embauchés et de cadres seniors ayant récemment été recrutés. Au total, ce sont 34 entretiens qualitatifs semi-directifs qui ont été menés entre octobre 2016 et janvier 2017. Accéder à l’enquête l’Apec.   

Publié le 21 avril 2017 - Actualités,Diversité