Retour en haut
Une offre de formation complète en Ressources Humaines Responsables

Le métier de chargé de mission Handicap

Lionel LARRIEU, directeur Handicap et Diversité de JLO CONSEIl, explique pour la revue « Etre Handicap Information » les particularités du métier de chargé de mission Handicap.

Qu’on l’appelle « Chargé de mission » ou « Référent » Handicap, il est en charge de la politique handicap de l’entreprise.

« Il a été formé aux RH et au handicap. Parfois c’est un ancien manager opérationnel, ce qui est intéressant car il partage la même expérience professionnelle que ceux avec lesquels il travaille, il connait les enjeux et les contraintes du terrain ».

Il existe plusieurs formations universitaires diplômantes pour acquérir les compétences de cette fonction, créée le plus souvent après la signature d’un accord d’entreprise sur le handicap.

Dans le cas d’un groupe d’envergure nationale, le chargé de mission Handicap est le chef d’orchestre national, à la tête d’un réseau de « correspondants », relais en régions de la politique handicap. Ces derniers, souvent des managers ayant manifesté un intérêt pour la problématique du handicap, sont formés à la législation et à l’accompagnement sur le terrain des salariés travailleurs handicapés et des autres managers, représentants du personnel, …

Lionel Larrieu montre comment les chargés de mission Handicap évoluent progressivement vers le poste de Réferent Diversité ou RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise), au fur et à mesure de la maturité de l’entreprise :

  • sensibilisation au handicap dans l’entreprise
  • puis recrutement de travailleurs handicapés, ayant des déficiences de plus en plus jugées difficiles
  • puis élargissement aux autres thèmes de la diversité
  • puis mise en place d’une politique Diversité, dans laquelle on inclut le handicap

Ainsi, le métier de chargé de mission handicap élargit ses champs de compétences en intégrant plus de complexité et de technicité.

Enfin, Lionel Larrieu aborde son intervention, en tant que directeur handicap – diversité du cabinet JLO CONSEIL auprès des chargés de mission handicap :

« Les référents maitrisent parfaitement le sujet et sont autonomes pour 80% de leurs missions. Nous les aidons sur les points très techniques, comme le calcul du budget d’un accord (plusieurs millions d’euros dans les grandes entreprises), les solutions pédagogiques ou encore les choix en ergonomie. »

Rappelons que le cabinet JLO CONSEIL  compte plus de 2000 clients depuis sa création en 2005, a formé plus de 12000 personnes, accompagné une quarantaine directions d’entreprises dans la signature de leur accord handicap et réalisé plus de 40 diagnostics conseils préalables à une convention / accord Handicap.

Télécharger l’article : revue Etre janvier 2016 itw Lionel Larrieu

Publié le 16 février 2016 - Handicap,presse