Retour en haut
Une offre de formation complète en Ressources Humaines Responsables

Handicap psychique ou mental : la société française peu inclusive

Un Français sur deux s’estime capable de faire la différence entre handicap psychique et mental. Cependant, ceux-ci se montrent très critiques : ils sont largement majoritaires à estimer que la société française ne favorise pas l’intégration des personnes en situation de handicap mental ou psychique.
Réalisée en mars 2017 par IPSOS pour la Fondation Les Amis de l’Atelier, l’étude* Insertion et Inclusion des personnes en situation de handicap mental et psychique met en lumière le regard de la population française sur ces handicaps invisibles.

Selon l’OMS, un handicap mental est le résultat d’une déficience intellectuelle tandis qu’un handicap psychique est associé à des troubles psychiatriques

Un accès à l’emploi difficile pour les personnes en situation de handicap psychique ou mental

D’une manière générale, l’étude révèle, qu’aux yeux des Français.e.s, les personnes en situation de handicap mental ou psychique ont un accès limité à tout ou presque : logement, travail, culture, parentalité etc.

Près de deux tiers des personnes interrogées estiment que la société française ne favorise pas l’inclusion des personnes porteuses d’un handicap psychique ou mental.

Huit Français.e.s sur dix estiment que l’accès à une activité professionnelle pour les personnes en situation de handicap mental ou psychique n’est pas satisfaisant. Un point de vue très critique, qui est accentué pour les personnes porteuses d’un handicap mental.
Tous et toutes sont majoritairement favorables pour faciliter l’accès à l’emploi de ces personnes en situation de handicap.

Les entreprises qui œuvrent pour l’intégration des personnes en situation de handicap mentale ou psychique perçues comme attractives

Pour un Français sur deux, une entreprise qui s’engage sur le handicap psychique ou mental est considérée comme citoyenne et bénéficie d’une meilleure image que les autres entreprises. Et 60% des sondés aimeraient travailler dans une telle entreprise.
Néanmoins, nombreux sont les salariés de l’enquête à ne pas connaître les initiatives de leur propre entreprise sur le sujet du handicap psychique ou mental.

Lire notre précédent article : Le handicap psychique en entreprise : parlons-en !

Handicap psychique et mental : une intégration par le monde du travail

L’étude révèle que les Français.e.s ne savent pas comment contribuer à l’inclusion des personnes en situation de handicap psychique et mental.
Cependant, ils.elles se montrent très volontaires :

  • Huit Français.e.s sur dix sont prêt.e.s à travailler avec une personne porteuses d’un handicap psychique ou mental, à participer à sa formation et son intégration
  • 73% des salariés interrogés se disent prêts à privilégier le recours au secteur protégé pour des prestations de services

*Etude Insertion et Inclusion des personnes en situation de handicap mental et psychique pour la Fondation Les Amis de l’Atelier par IPSOS, menée auprès d’un échantillon représentatif de 1201 personnes, du 03 au 08 mars 2017.

 JLO Emploi : une offre de services pour intégrer le handicap en entreprise

Œuvrant en faveur de la Diversité, JLO Conseil est spécialisé dans la construction et le développement de politique handicap, au sein de structures privées ou publiques.

Ainsi, l’offre de JLO Conseil permet d’agir pour des Ressources Humaines Responsables, tant au niveau individuel ou collectif :

En tant que marque du Groupe JLO, JLO Conseil bénéficie de l’expérience du Groupe sur le champ de la Qualité de Vie au Travail (QVT).

Découvrez l’ensemble des expertises du Groupe JLO

Publié le 26 juin 2017 - Actualités,Handicap,Qualité de vie au travail