Retour en haut
Une offre de formation complète en Ressources Humaines Responsables

« Handicap : et si les grands groupes étaient les bons élèves ? » Lionel Larrieu s’exprime sur Courrier Cadres

Lionel Larrieu, directeur handicap et diversité à JLO Conseil, s’exprime sur Courrier Cadres sur la situation actuelle du handicap en entreprise et conseille de déployer des solutions alternatives comme l’ont fait les grands groupes.

Même si les mentalités et la société ont favorablement évolué sur le sujet, dix ans après la loi de 2005, le recrutement de travailleurs handicapés reste une problématique. Pour cause, le niveau de compétences recherché par les entreprises. Toutefois, comme le souligne Lionel Larrieu, il existe des solutions alternatives efficaces et déjà mises en place par les grands groupes : alternance, école de formation interne, multi-entreprises…

La situation depuis la loi 2005 sur le handicap

Aujourd’hui le handicap est mieux encadré, la culture des entreprises a évolué favorablement et la situation même de handicap est clairement définie. Aussi, les comptes de l’Agefiph et du FIPHFP diminuent, signe positif que le taux d’emploi des personnes en situation de handicap, lui, augmente.

Toutefois, quelques ombres s’ajoutent au tableau… Même si le taux légal d’obligation d’emploi de travailleurs handicapés est resté fixé à 6%, pour beaucoup d’établissements, la seule action en faveur du handicap, est de verser leur contribution à l’Agefiph. Enfin, le taux de chômage des personnes handicapées représente le double du taux de chômage moyen (22%).

Le faible niveau de qualification en cause

Comme l’affirme Lionel Larrieu, nous sommes confrontés à un marché de l’emploi « à double vitesse ». En effet, les entreprises ont du mal embaucher car confrontées à un obstacle : le niveau de qualification des travailleurs handicapés (inférieur ou égal au baccalauréat – source Dares). Or, les secteurs qui recrutent sont soit ceux dont les besoins de qualification sont importants (ingénierie, consultants, marketing, finance…) soit ceux dont le taux de pénibilité est élevé (alors incompatible avec la plupart des situations de handicap).

Des solutions alternatives à copier sur les grands groupes

Heureusement, des solutions existent et ont déjà été déployées par les grands groupes qui montrent l’exemple. Le développement d’une offre de formation, le déploiement de l’alternance ou encore l’intégration d’une école interne au sein de l’entreprise, sont autant d’actions efficientes à l’insertion de travailleurs handicapés. La solution de créer ainsi ses propres dispositifs répond au problème d’écart entre le niveau de compétences souhaité et détenu.

Mener de telles actions, les développer et les institutionnaliser, dans le but de faire évoluer le cadre de loi, est une voie à suivre sérieusement par les politiques publiques. Les entreprises doivent aussi prendre conscience que derrière l’engagement économique se cache un réel engagement social.

 JLO Conseil, expert dans l’accompagnement des entreprises et dans la gestion de leur politique handicap

Petites, moyennes ou grandes structures, notre équipe pluridisciplinaire vous conseille dans la gestion et l’intégration du handicap dans votre entreprise. Nos consultants experts vous accompagnent dans votre mission handicap grâce à des solutions adaptées : diagnostics, remise de reportings détaillés, suivi budgétaire, transfert de compétences à vos équipes…

Découvrez l’offre « Handicap en entreprise » de JLO Conseil

Source : Courrier cadres

Publié le 30 juin 2015 - Handicap