Retour en haut
Une offre de formation complète en Ressources Humaines Responsables

Fiche pratique : les risques psychosociaux

Les risques psychosociaux (RPS) impactent non seulement la santé des salariés mais aussi le quotidien des organisations (ambiance de travail, turnover, absentéisme etc.) ainsi que leur efficacité.

Les risques psychosociaux : définition

Selon l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité), les risques psychosociaux correspondent à des situations de travail dans lesquelles on retrouve, combinés ou non :

  • Du stress, qui selon la loi se traduit par « déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face ».
  • Des violences internes, commises par les salariés (harcèlement moral ou sexuel par exemple)
  • Des violences externes, commises par des individus externes à l’entreprise (insultes ou agressions par exemple)

Les risques peuvent émaner de facteurs individuels, mais aussi organisationnels. L’Accord National Interprofessionnel du 02 juillet 2008 sur le stress au travail reconnaît le caractère plurifactoriel des RPS.

Ainsi, les facteurs des RPS peuvent être regroupés ainsi :

  • Les exigences du travail et son organisation
  • Le management et les relations de travail
  • La prise en compte des valeurs et attentes des salariés
  • Les changements du travail

Prévenir les RPS : rappel du cadre légal

La prévention et prise en compte des RPS fait l’objet de plusieurs textes et lois. D’une manière générale, la prévention des risques psychosociaux s’inscrit dans une démarche globale de prévention des risques professionnels. L’employeur ayant notamment une obligation générale de sécurité vis-à-vis de ses collaborateur.trice.s, notamment de protection de la santé physique et mentale (article L. 4121-1 du Code du travail).

Cette obligation est une obligation de résultat, l’employeur ne devant pas simplement diminuer le risque, mais l’empêcher.

Le DUERP : un outil pour évaluer les RPS

Le Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels (DUERP) est obligatoire au sein de chaque structure. Il comporte les résultats d’une l’évaluation des risques professionnels, et doit être révisé au moins un fois par an.

Plus précisément, il contient :

  • Un inventaire des risques identifiés dans chaque unité de travail de l’entreprise
  • Le classement de ces risques
  • Les propositions d’actions à mettre en place

Doivent aussi être mentionnés, en annexe du DUERP : les données relatives aux facteurs de pénibilité ainsi que le nombre de salariés exposés aux facteurs de pénibilité au-delà des seuils prévus.

Pourquoi prévenir les risques psychosociaux ?

  • Pour prévenir l’impact des changements organisationnels
  • Pour limiter et réduire les situations liées aux RPS

La prévention des RPS en amont de leur survenance, au sein de votre structure, relève de la prévention primaire. Cette démarche peut être renforcée par de la prévention secondaire, telle que la formation et sensibilisation des collaborateur.trice.s, quel que soit leur position dans l’entreprise.

Les collaborateur.trice.s du Groupe JLO sont à même de vous accompagner sur ces thématiques, quel que soit l’état d’avancement de votre projet et le public concerné.

Selon le Groupe JLO, la prévention des risques psychosociaux est un véritable levier de développement de la Qualité de Vie au Travail (QVT).

Découvrez la vision de la QVT du Groupe JLO