Retour en haut
Une offre de formation complète en Ressources Humaines Responsables

Le droit à la déconnexion encore mal connu des salariés

Au cœur de l’actualité des entreprises, la prise en compte et l’amélioration de la Santé au Travail prennnent de l’ampleur au fil des années. La récente publication de l’Observatoire Entreprise et Santé d’Harmonie Mutuelle et Viavoice va dans ce sens : 56% des dirigeants interrogés estiment que l’Accord National Interprofessionnel (ANI) du 19 juin 2013 a amélioré la prise de conscience des entreprises sur l’importance de la Santé au Travail.

La Santé au Travail n’est plus seulement l’apanage des services de santé en entreprise, mais concernent désormais la Direction Générale, les RH et les managers.

Conciliation vie privée / vie professionnelle : un enjeu important mais difficilement atteint

Selon l’étude, plus de six salariés sur dix ont des difficultés à concilier leur vie personnelle et leur vie professionnelle… tandis qu’ils déclarent majoritairement que cet équilibre est important pour eux et que cela impacte leur motivation.

L’étude fait ressortir une nuance intéressante : les dirigeants déclarent à 92% que leur entreprise met en place des mesures pour l’équilibre des temps de vie, alors que les salariés ne sont que 35% à le dire.

Un décalage dans la perception de l’implication de l’entreprise sur ce sujet. En revanche, salariés et dirigeants sont d’accord sur la mesure prioritaire pour les prochaines années, à savoir un aménagement des horaires selon les contraintes personnelles et familiales de chacun.

Les salariés peinent à définir concrètement le droit à la déconnexion

Plus précisément, 45% d’entre eux déclarent ne pas savoir exactement de quoi il s’agit lorsqu’on parle de droit à la déconnexion. Malgré cela, les salariés, tout comme les dirigeants, estiment majoritairement que ce droit revêt un enjeu important.
Bien que l’interdiction d’envoyer des emails professionnels en dehors des horaires travail soit citée par les répondants, ceux-ci privilégient une approche plus souple : garantir au salarié qu’il n’est pas dans l’obligation de consulter ses emails.

Pour 62% des salariés interrogés, consulter ses emails en dehors des heures de travail permet de mieux s’organiser.

Les priorités des dirigeants et des salariés en matière de QVT

Les quatre priorités des salariés et dirigeants en matière de Qualité de Vie au Travail (QVT) sont :

  • Une meilleure prévention du burn-out
  • Des mesures pour lutter contre le stress au travail
  • Une meilleure prévention des risques professionnels
  • Une amélioration des espaces et des conditions matérielles de travail

A l’inverse, les mesures en faveur du droit à la déconnexion sont secondaires, aussi bien pour les salariés que pour les dirigeants.

Le Groupe JLO précurseur sur le droit à la déconnexion

Engagé dans le développement de la Qualité de Vie au Travail (QVT), le Groupe JLO a souhaité mettre en place une mesure phare en faveur de la conciliation vie privée / vie professionnelle.
Ainsi, depuis 2015, les serveurs de messagerie sont coupés les soirs et les week-ends. De fait, aucun.e collaborateur.trice ne peut envoyer ou recevoir des emails pendant ces plages horaires.
Ce choix s’est fait en anticipation de la loi du 01 janvier 2017 en matière de droit à la déconnexion, et dans une optique d’innovation sociale.
Cette démarche permet désormais au Groupe JLO d’accompagner ses clients sur ce sujet, en proposant une mise en place adaptée à leur environnement.

Lire notre article sur la mise en place du droit à la déconnexion au sein du Groupe JLO