Retour en haut
Une offre de formation complète en Ressources Humaines Responsables

Une société française en tête du classement mondial sur l’égalité hommes/femmes en entreprise

L’organisation indépendante Equileap* a rendu public le 11 avril dernier son rapport sur l’égalité hommes / femmes au travail. Bien que la société en tête du classement soit française, l’étude pointe surtout les progrès à faire en la matière.

La situation politique, économique et sociale dans les pays joue en faveur ou non des entreprises en matière d’égalité professionnelle

La France, 8ème du classement des pays œuvrant le plus pour l’égalité professionnelle

Cette étude a été menée auprès de plus de 3 000 entreprises privées de 23 pays développés et a permis de dresser un Top 200 des entreprises les plus exemplaires en matière d’égalité professionnelle. Chaque entreprise a été notée sur 35, sur la base de 19 critères parmi lesquels :  le pourcentage de femmes dans la Direction ou plus largement au sein des effectifs, l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle, la mise en place de mesures en faveur de l’égalité professionnelle ou encore l’égalité salariale.

Avec une note de 22 sur 35, il s’agit d’une entreprise française, L’Oréal, qui domine ce classement sur l’égalité professionnelle. En tout, ce sont 10 entreprises françaises qui se situent dans le Top 50.

L’étude a également établi un classement par pays, sur la base de la moyenne des notes reçues par leurs entreprises. Ainsi, la Norvège trône en tête du classement suivi de la Suède, des Pays-Bas, et de la Finlande. La France obtient la 8ème place.

Egalité professionnelle hommes / femmes : une marge de progression importante

La Présidente et co-fondatrice d’Equileap, Diana Van Maasdijk, déplore « qu’aucune entreprise n’ait dépassé les 22 points » sur les 35 étudiés.

Seules 6 entreprises sur 200 ne présentent aucun écart de salaire entres les hommes et les femmes (à plus ou moins 3%).

Et seules 11 entreprises sur 200 ont un Conseil d’Administration composé de 50% ou plus par des femmes.

Selon Diana Van Maasdijk, les facteurs économiques, politiques ou sociaux des pays sont difficilement identifiables, mais influencent significativement le classement. Ainsi, la loi Copé-Zimmermann,  qui fixe un quota de 40% de femmes dans les Conseils d’Administration de certaines entreprises, a joué en faveur de la France.

Bien que la législation de notre pays soit l’une des plus contraignantes en matière d’égalité hommes / femmes, la France fait figure de mauvais élève en matière de pourcentage de femmes parmi les cadres et les dirigeants, selon Equileap.

Diana Van Maasdijk, la co-fondatrice d’Equileap, a d’ores et déjà annoncé que l’étude serait reconduite tous les ans, afin de mettre en avant les évolutions en matière d’égalité hommes / femmes. Son objectif ? Rendre publiques les évolutions positives ou négatives en matière d’égalité professionnelle.

JLO Conseil s’engage en faveur de l’égalité professionnelle

Depuis 2005, les experts de JLO Conseil accompagnent les entreprises publiques ou privées sur des thématiques en lien avec le développement de la Qualité de Vie au Travail :

 

En tant qu’entité du Groupe JLO, JLO Conseil détient le Label Egalité Professionnelle, qui témoigne de son engagement concret en matière d’égalité hommes / femmes dans le domaine professionnel.
Ainsi, l’ensemble des collaborateurs du Groupe JLO sont sensibilisés à cette démarche,  notamment lors de leur intégration au sein du Groupe JLO.

En savoir plus sur les engagements RSE du Groupe JLO

*Equileap est une organisation britannique et néerlandaise à but non-lucratif. L’étude s’est intéressée aux données publiques de 3048 entreprises de 23 pays développés, dont la capitalisation boursière est supérieure à 2 milliards de dollars. Dans un premier temps, les données ont été analysées individuellement, avec l’aide de l’Université de Maastricht aux Pays-Bas. Dans un second temps, les entreprises présélectionnées ont été contactées, entre octobre 2016 et février 2017, afin de fournir des informations supplémentaires. Accéder au rapport complet (en anglais).

Publié le 19 avril 2017 - Actualités,Egalité professionnelle