Retour en haut
Une offre de formation complète en Ressources Humaines Responsables

3 avantages à s’emparer de la diversité pour les entreprises

Lionel Larrieu, Directeur Handicap et Diversité de JLO CONSEIL, s’exprime sur les bénéfices d’une démarche Diversité en entreprise.

Pourquoi les entreprises se mettent-elles à la Diversité ?

En France, les entreprises intègrent souvent la diversité au travers des obligations légales. Mais il est possible de dépasser ce cadre contraignant afin de construire sa propre politique Diversité.

Au fur et à mesure de la montée en compétence de l’entreprise sur le sujet, on constate trois niveaux d’engagement progressifs dans une démarche diversité :

  1. l’égalité des traitements : C’est le strict respect du cadre légal et de la non-discrimination. Mais cela ne suffit pas toujours à donner les mêmes chances de réussite à tous.
  2. l’égalité des chances : C’est une politique active qui va permettre de compenser une inégalité constatée, même si l’égalité des droits est appliquée. Par exemple, la majorité des entreprises le pratique souvent en mettant en place une politique handicap.
  3. la politique de diversité : elle nécessite une vraie maturité de l’entreprise, de ses fonctions RH et surtout de ses managers. Elle est encore peu pratiquée en France, même si certains grands groupes se sont déjà engagés sur le sujet.

Mettre en œuvre une politique de diversité, signifie pour chaque entreprise de construire la sienne. C’est un point fondamental, car la diversité est souvent déjà présente dans l’entreprise. Elle doit donc apprendre à en faire une force, plutôt que de la subir.

Quels avantages la diversité va-t-elle apporter en termes de performance ?

C’est une question récurrente pour les DRH. Ce que l’on sait déjà, c’est qu’une politique de diversité ne coûte pas ! C’est au contraire ne pas disposer d’une politique structurée sur le sujet qui peut coûter cher à l’entreprise.

Bien sûr, l’entreprise devra certainement réaliser un investissement pour se lancer, mais une fois initiée, la politique diversité n’induit pas de coût. Plusieurs études démontrent que les seniors ne coûtent pas plus chers ou que les femmes ne sont pas plus absentes, …

Je vois au moins 3 apports majeurs de performance pour une politique de diversité :

  • La diversité est un facteur de réduction du risque, notamment juridique.

Il s’agit d’éviter les sanctions lourdes de conséquences, aussi bien en termes financiers qu’en termes d’image. Le respect de l’égalité est incontournable, mais vérifier que cela est bien appliqué sur le terrain, est aussi une nécessité.

  • La diversité apporte de la performance commerciale.

Elle fait désormais partie de la stratégie commerciale pour aller décrocher des nouveaux marchés. Cela est particulièrement vrai pour les entreprises qui travaillent à l’international, qui sont de fait placées directement au sein de l’interculturalité et par extension, de la diversité.

De même, les entreprises qui travaillent sur appels d’offres publics français se doivent de respecter le cadre légal de la diversité.

Cette démarche bénéficie également à l’entreprise en montrant l’image d’un « employeur responsable », ce qui est aujourd’hui un argument commercial majeur.

  • La diversité favorise la performance organisationnelle.

Elle contribue à améliorer les relations individuelles à l’intérieur de l’entreprise, le climat social, la cohésion d’équipe et, au final, le fonctionnement global de l’entreprise.

Elle va amener une créativité nouvelle : en multipliant les points de vue et en développant l’innovation, elle permet d’avoir recours à des ressources internes que l’on ne sollicitait pas jusqu’ici ou pas suffisamment.

Quelles sont alors les conditions de réussite d’une politique Diversité ?

Je vois deux conditions incontournables :

  1. L’entreprise doit établir un plan d’actions personnalisé, réfléchi, cohérent, en lien avec sa culture interne et le secteur où elle évolue, puis planifier ce plan d’actions en plusieurs étapes : Il appartient à chaque entreprise de construire sa propre politique de diversité.
  2. L’acceptation et l’adhésion des managers sont indispensables : le projet doit impérativement s’accompagner d’actions pour les aider à améliorer leur management. On touche ici à des sphères de représentations individuelles qui nécessitent du temps pour la mise en œuvre. Je pense que le management est le moteur de la politique de ressources humaines ; sans lui, peu de choses sont possibles car c’est lui qui, au final, devra intégrer tous les processus de l’entreprise.

Dans ces circonstances, la diversité va alors s’intégrer dans les différents domaines de l’organisation et in fine devenir source de performances.

Publié le 26 septembre 2016 - Diversité